Comment aider mon enfant à prendre confiance en lui?

dsc_0354Le manque de confiance en soi est présent lorsque l’enfant doit se référer à une instance extérieure pour obtenir un retour sur ce qu’il crée ou fait, lorsqu’il est comparé aux autres, évalué.

Si cette instance extérieure ne lui donne pas le retour attendu, il peut douter de la parole de l’adulte et douter de sa propre valeur. Dire à l’enfant: « tu es ceci ou cela » c’est finalement l’enfermer dans un jugement. Cette attitude n’aide pas l’enfant à aller plus loin et à chercher à se connaitre ou approfondir ses talents.

Faber et Mazlish dans leur livre « parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » proposent quelques pistes pour donner à l’enfant des retours qui l’aident à construire une juste estime de sa propre valeur.

  • Le compliment descriptif: au lieu d’évaluer (« Ouahou! Ton dessin est magnifique. ») l’adulte décrit ce qu’il voit (Oh! Tas utilisé plein de couleurs pour ton dessin: du vert, du jaune, du bleu. ») ou ce qu’il ressent (« C’est un vrai plaisir de porter l’écharpe que tu m’as tricoté, elle me tient bien chaud. »)
  • Résumer en un mot: « Tu as vu que je préparais le repas alors tu as mis la table, on appelle ça prendre des initiatives. »

L’enfant n’a pas besoin de compliments par contre il a besoin que l’adulte lui rappelle qu’il est un être unique. Il a reçu à la naissance de nombreux talents, des richesses à exploiter.

Si l’enfant est habitué à recevoir des compliments, il cherchera à obtenir l’approbation de l’autre. Il pourra être amené à faire pour obtenir un « bravo! », « super! », « tu es gentil! » et non pour développer son plein potentiel, être en harmonie avec lui-même et le monde qui l’entoure.

Lorsque l’adulte laisse à disposition de l’enfant un petit pichet et un petit verre d’eau, il lui donne le message implicite: « J’ai confiance que tu peux ou que tu pourras bientôt te servir seul un verre d’eau. »

Si l’adulte, en voyant l’enfant réussir lui dit « Bravo! », il casse le processus mental de l’enfant qui aurait pu se dire seul: « J’ai réussi à me servir seul de l’eau. »

Par contre si l’adulte décrit la situation: « Tu as réussi à te servir seul de l’eau, sans en mettre une seule goutte à côté ». L’enfant pourra se dire: « Ah oui, c’est vrai, j’ai su le faire seul » et il aura envie de recommencer: peut être même en se donnant de nouveaux objectifs. Ainsi il construira peu à peu une confiance en lui.

 

Comment aider mon enfant à prendre confiance en lui?

2 commentaires sur “Comment aider mon enfant à prendre confiance en lui?

  • 9 septembre 2016 à 10 h 32 min
    Permalink

    C est un livre de la Bibliothèque qu elle adore en ce moment c est l histoire d un loup qui joue à cache cache avec d autres animaux mais ces animaux on un peu peur de se faire manger à la fin.
    Mais en fait non il les invitent à manger une bonne soupe,.

    Répondre
  • 9 septembre 2016 à 10 h 35 min
    Permalink

    C est les phrases que je dit à ma fille tres souvent quand elle dessine je décrit ce Qu elle a fait pour que son dessin soit joli.
    Je lui laisse faire pas mal de choses seul et elle adore .
    Apres je pense que c est un defaut professionnel lol je travail en Creche et on laisse tres facilement faire les enfants par eux mêmes.
    Idem pour les peitites phrases.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :